absenteisme-presenteisme-travail

absenteisme-presenteisme-travail

Réduire l'absentéisme et le présentéisme pour une meilleur compétitivité

Les prestations les plus courantes…

> Diagnostic de
compétitivité (CMLD)

> Baromètre Social

> Détectez vos potentiels

> Gérez vos Talents

> Evaluez avec
professionalisme

> Développez votre
capacité à innover

> Intégrez un innovateur

> Développez votre
performance
managériale

> Formation : Managez
en motivant

> Développer votre
performance
Commerciale

Plus de 7 années de recherche sur ce thème et d’échanges avec les dirigeants nous permettent de synthétiser les points suivants :

1) L’absentéisme coute peu à l’entreprise mais à surtout la société en général (800 M€ à 1.2 Mds€ / an, part du déficit de la sécurité social), ce n’est donc pas le sujet clef pour l’entreprise

2) Le Dirigeant regarde avant tout ce qui coûte à son entreprise pour mettre en place des actions d’amélioration

3) Imposer à un Dirigeant une expertise n’est pas la solution car sous la contrainte il ne mettra pas en place de plan d’action s’il n’y croit pas

4) Le réel argument vis-à-vis d’un dirigeant est de lui donner l’information de ce que lui coûte objectivement le stress en matière de perte de productivité. C’est la notion de présentéisme sur laquelle nous travaillons le plus (être présent au travail et ne pas travailler).

5) Ce « présentéisme » (soucis personnel ou professionnel, conflit, critiques des collègues ou du chef, démotivation…) coûte bien plus à l’entreprise que l’absentéisme. Et c’est justement sur le concept du présentéisme que nous investissons le plus en Recherche

6) Il existe 3 formes de Présentéisme :
– Ceux qui, bien que présents, font autre chose que de travailler
(en moyenne 15 % du temps de travail)
– Ceux qui ont besoin de montrer qu’ils travaillent (par exemple
rester tard le soir, ou à l’inverse, partir en laissant son
bureau allumé)
– Ceux qui emportent du travail chez eux, de peur de ne pas pouvoir
terminer à temps (surcharge, mais aussi culpabilité…)

7) La première forme du présentéisme coûte 65 Mds € aux entreprises françaises chaque année, soit 2.3% du PIB ou encore 50 fois plus que l’absentéisme (qui ne coûte que très peu à l’entreprise car l’absence est plutôt pris en charge par le système de santé)

C’est sur cette base que nous travaillons à réduire le présentéisme, autant dans l’intérêt des salariés (Qualité de Vie au Travail – QVT – réduction du stress, santé,…) que dans celui de l’entreprise (compétitivité, image…).

Nous permettons ainsi à nos clients d’améliorer leurs résultats nets sur leur bilan. car nous ne proposons que des actions présentant un Retour sur Investissement.

Voir Diagnostic de Compétitivité (CMLD)

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *