Se reconstruire naturellement après une dépression ou un burnout

Se reconstruire naturellement après une dépression ou un burnout

… ou tout simplement les éviter !

La société évolue vers de nouveaux paradigmes et le changement s’installe avec des enjeux de plus en plus liés à l’information et à l’économie. Il y a quelques décennies le Risque fort pour une population était un dérapage météorologique ou un conflit militaire traditionnel. Depuis 7 ans ces risques majeurs ont évolué vers des enjeux plus économiques liés à la bourse, à l’emploi ou encore au fanatisme religieux. Chaque Loi est souvent une contrainte supplémentaire ; conduire, s’alimenter, surfer sur internet, faire confiance devient de plus en plus difficile tant les facteurs de Risque se multiplient et les enjeux se complexifient.

Stress Anxiété

L’argent est devenu la valeur principale pour beaucoup de personnes et pour beaucoup de personnes peu importe l’éthique pour en gagner, y compris de manière abusive, sur le dos des autres, de ceux qui ont moins de vigilance. Le niveau de vigilance est-il devenu de ce fait le principal moyen de survie ? C’est dans ce contexte que l’abus de stress nous envahit. Mais cela ne s’arrête pas là, car stresser c’est aussi un risque fort de perdre ses moyens, de perdre la face, de perdre le contrôle. La peur de l’inconnu se développe encore, avec la dose de stress qui l’accompagne naturellement… La peur de ne plus faire face vient s’additionner au
stress, nous offrant une seconde réponse de notre organisme : l’anxiété.

La peur de ne pas y arriver devient alors une seconde charge à laquelle il faut faire face. A cause de la crainte de se retrouver de plus en plus souvent face à un nouvel agent de stress, de ne pas arriver à garder la bonne distance, à prendre le recul nécessaire. Ce mécanisme s’amplifie alors naturellement avec une perte qualité de son sommeil et la quasi-disparition de sa patience. Ce cercle vicieux nous entraine vers deux comportements pervers classiques : celui de la perte de moral et d’envie, la dépression, et celui de l’épuisement à force de lutter, le burnout.

On croit trop souvent que les deux phénomènes sont les mêmes et que burnout est même le terme anglais du mot dépression… mais non : la dépression est accompagnée d’une forte montée du cortisol, alors que le burnout s’accompagne d’une chute de ce même cortisol. Il en va de même avec le mécanisme psychothérapeutique : du fait que beaucoup de psychologues ne font pas vraiment la différence entre ces deux phénomènes, beaucoup d’entre eux les traitent très souvent de la même manière… alors que l’organisme a suivi une démarche différente, qu’il faut corriger de manière appropriée… et donc différente.

Depuis 2005 de nombreuses découvertes en neurosciences ont permis le développement de nouvelles technologies donnant enfin une vision scientifique, objective, claire et précise du chemin parcouru et de la situation réelle d’une personne à l’instant « t ». 10 ans d’expérience et 23 000 personnes mesurées et accompagnées ont permis de bien comprendre ces mécanismes et surtout de s’apercevoir que le fait de trop attendre augmente très fortement le risque de tomber dans un état profond qui n’a d’issue qu’à travers 18 mois d’antidépresseur, avec tous ses effets secondaires : perte de presque toute envie, fréquente incapacité à travailler… etc.

Grâce aux neurosciences, nous savons lire dans le corps où nous en sommes à chaque instant, de comprendre ce dont nous avons besoin pour nous reconstruire naturellement et éviter ainsi cet « état sanction » qu’est la dépression ou le burnout.

En effet, une nouvelle technologie issue de la Recherche Spatiale permet désormais de mesurer l’équilibre des 4 neurotransmetteurs les plus significatifs de notre équilibre physio-psycho-émotionnel : la Dopamine, la Noradrénaline, la Sérotonine et l’Acétylcholine.

Recherche en Neurosciences Neurosciences prevention sante travail

Ces quatre « neuromédiateurs » portent bien leur nom car ils contribuent en permanence à notre équilibre… que nous soyons d’ailleurs dans la joie ou dans la souffrance.

Bilan Neurosciences

Une mesure de seulement 40 secondes, totalement indolore (comme un électrocardiogramme), permet de recenser l’état acide ou alcalin de 180 points dans notre corps.

Puis un système expert décode en direct cette cartographie intime, révélant l’état de nos émotions au moment de la mesure, l’état de notre forme physique, émotionnelle et mentale, le niveau de nos motivations, de notre optimisme, de notre stress et notre anxiété, ainsi que les solutions naturelles dont nous avons besoin pour nous équilibrer mieux, nous sentir mieux.

Cerise sur le gâteau, le bilan vous restitue 6 pages sur la manière de développer votre aptitude au bonheur et décrit le niveau d’efficacité sur vous de plus d’une centaine de techniques thérapeutiques ou de bien-être. Il compose ainsi sur-mesure votre programme personnel idéal en thalassothérapie pour les amoureux de la détente et du SPA.

Puis une psychométrie spécialisée dans les mécanismes d’altération de la personnalité vous permet de
comprendre quels sont les étapes ou les types de pensées qui vous ont emmenés
à des niveaux de fatigues extrêmes ou de perte de moral si fortes. Nos croyances,
nos valeurs, l’exigence d’une éducation font souvent de nous des personnes qui
se fatiguent face à des craintes ou des rigidités parfois futiles. Cette étude
complémentaire de la personnalité vient compléter l’information qui émane de
notre biologie, pour nous donner les bonnes clefs de notre reconstruction C’est ainsi que l’équipe d’assesseurs (évaluateurs, profileurs) d’Alorem identifie pour vous les solutions
naturelles les plus adaptées à votre situation du moment. Nous construisons alors avec vous votre plan
d’actions personnel répondant le mieux à votre objectif de forme ou de performance Professionnel.

Puis une psychométrie spécialisée dans les mécanismes d’altération de la personnalité vous permet de
comprendre quels sont les étapes ou les types de pensées qui vous ont emmenés
à des niveaux de fatigues extrêmes ou de perte de moral si fortes. Nos croyances,
nos valeurs, l’exigence d’une éducation font souvent de nous des personnes qui
se fatiguent face à des craintes ou des rigidités parfois futiles. Cette étude
complémentaire de la personnalité vient compléter l’information qui émane de
notre biologie, pour nous donner les bonnes clefs de notre reconstruction C’est ainsi que l’équipe d’assesseurs (évaluateurs, profileurs) d’Alorem identifie pour vous les solutions
naturelles les plus adaptées à votre situation du moment. Nous construisons alors avec vous votre plan
d’actions personnel répondant le mieux à votre objectif de forme ou de performance Professionnel.

Vous pouvez ainsi non seulement éviter ce burnout de plus en plus connu, mais être accompagné en collaboration avec votre médecin pour vous sevrer d’un antidépresseur et abandonner à court terme une médication handicapante aussi bien socialement que professionnellement.

L’expérience montre que ceux qui ont suivi ce chemin de transformation positive se retrouvent encore plus heureux après une telle expérience qu’ils ne l’étaient avant. Une nouvelle technologie qui vous permet de découvrir comment devenir encore plus heureux, plus épanouis et identifiez comment développer vos points forts et en faire devenir des Talents pour valoriser votre efficacement dans la sérénité. L’épanouissement personnel n’est-il pas en fin de compte le premier levier du bonheur ?

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Partager cette publication